AccueilArticlesHélicoptères Guimbal affiche 40% de croissance en 2013

Hélicoptères Guimbal affiche 40% de croissance en 2013

Hélicoptères Guimbal affiche 40% de croissance en 2013

alt

Face au succès commercial de son hélicoptère biplace léger Cabri G2, Hélicoptères Guimbal a doublé ses effectifs en 2013. Son chiffre d’affaires affiche une progression de 40%. Le Cabri G2, en cours de certification aux USA, s’impose sur le marché de la formation des pilotes professionnels d’hélicoptère.

alt

Hélicoptères Guimbal vient de signer un nouveau contrat sur le marché de la formation des pilotes professionnels d’hélicoptère. Cette fois-ci, c’est au Vietnam où l’opérateur national Vietnam Helicopter Corporation (VNH) a acquis deux Cabri G2 pour former les pilotes offshore des principaux opérateurs asiatiques. Ce contrat a été signé mi-décembre à Hanoï au terme d’un processus de sélection d’un an, comprenant une évaluation et un appel d’offre étatique. La livraison de ces appareils est prévue pour l’été prochain, pour une mise en service immédiate.

VNH, spécialiste « Oil & Gas » est présent dans toute la région d’Asie du Sud-Est et bien au delà puisqu’il intervient jusqu’en Norvège. Il opère une flotte de 25 hélcioptères gros-porteurs, composée essentiellement de Super-Puma et de Mi-17. Il effectue annuellement 16.000 heures de vol en 9.000 missions pour le support de l’industrie pétrolière, le sauvetage, et une grande variété de missions.

Pour Bruno Guimbal, PDG d’Hélicoptères Guimbal et père du Cabri, « avec cet important succès, qui suit ceux - entre autres - d’Héli-Union et des armées Polonaises, le Cabri G2 est en train de s’imposer comme le meilleur hélicoptère de formation, notamment pour les futurs pilotes professionnels destinés aux grosses machines. C’est le résultat de trois ans de preuve par plus de 30.000 heures de vol dans des plus petites structures. »

2013 aura été l’année de décollage du petit hélicoptère français. C’est aussi l’année où les premières machines ont dépassé la barre des 2.200 heures de vol, offrant ainsi aux opérateurs et aux prospects le recul nécessaire pour apprécier les qualités de vol et la fiabilité du biplace dans un environnement professionnel. 2.200 heures de vol c’est aussi suffisant pour établir un bilan d’exploitation de la machine, mais aussi pour éprouver l’efficacité du support client proposé par le constructeur. Les retours ont visiblement été satisfaisants à en juger par les ventes réalisées en 2013.

Hélicoptères Guimbal a vendu, en effet, cette année, pas moins d’une quarantaine Cabri G2. La quasi totalité à l’export, à l’exception des deux pour Héli-Union. Et surtout, le constructeur a encore renforcé sa position sur le marché de la formation professionnelle et a fait son entrée sur le marché militaire. Le contrat signé en début d’année avec Héli-Union qui a choisi le Cabri G2 pour la formation des pilotes des Super Puma qui desservent les plates-formes pétrolières assoie la constructeur. La décision de la Pologne de former ses pilotes d’hélicoptères sur Cabridevrait, elle aussi, entraîner d’autres contrats.

Ces succès commerciaux se traduisent par une augmentation de 40% du chiffre d’affaires 2013 qui avoisine les 6 millions d’euros. Ils ont également entraîné une montée en cadence synonyme d’investissements, d’embauches (elle compte aujourd’hui 45 salariés, soit le double d’il y a un an) et de réorganisation de la production. Guimbal produit actuellement 2 hélicoptères par mois. Pour une petite entreprise de cette taille d’Hélicoptères Guimbal, la montée en cadence est défi énorme. Les fournisseurs ne suivent pas toujours.

En 2013, Guimbal aura livré 17 hélicoptères, soit 4 de plus qu’en 2012. Son objectif pour 2014 est de 25 machines, toutes déjà vendues. Trois sont destinées au marché américain. Elles seront livrées dans la foulée de l’obtention de la certification FAA américaine qui ouvrira de nouvelles perspectives commerciales. En 2014, Guimbal devrait également obtenir la certification chinoise du Cabri G2.

Gil Roy 18.12.2013

VOIR LE SITE

 

Espace Privé



Faire un don

Merci pour votre don.

Amount: