AccueilTutorielsla radiophonie

la radiophonie

  • Envoyer
Index de l'article
la radiophonie
radiophonie Décollage
radiophonie aterrissage
Toutes les pages

Base de la communication radiophonique de l'aviation

La communication radio en aéronautique est d'une importance capital en matière de sécurité (bien qu'il n'est pas obligatoire d'être équipés d'une radio pour les vols à vue).Cependant les appareils sans radio se voient interdire l'accès à certaine zone et à certains aéroports. De nos jours, le trafic aérien est tellement développé que la radio est devenue un auxiliaire précieux en matière de sécurité. Elle nous apprend ce qui se passe autour de nous et nous permet de cohabité avec d'autre appareil. La radio est évidement pas le seul moyen d'éviter des collisions, l'observation restant le principal outil, qui fait d'ailleurs partie intégrante du << scanning>> auquel tout pilote doit se consacrer systématiquement durant le vol.

Paragraphe emprunté à l'excellent tuto de Jaky Brousse.


Important !

lors d'un dialogue avec un organisme de la circulation aérienne, il est important de collationner(accusé réception/répété) les informations.
le collationnement par le pilote consiste à répété tout ou une partie de message afin que le contrôleur à l'origine de ce message vérifie ce qu'il a été correctement reçu.

A noter:

Le contrôle d'un hélicoptère s'apparente avec un avion. Il existe cependant quelques différence sur certains termes à utiliser.

- La translation remplace le roulage (hormis quelques appareils à roues puma, dauphins, etc...).
- Le Décollage vertical
- Le Drop zone (symbolisé par le H)

Le parking Hélicoptère se trouve en général à coté du H, il est donc concevable que les décollages et les atterrissages se produisent sur cette zone.
Le décollage peut se faire sur le parking en absence de Drop zone, indiqué cependant le QFU(par le contrôleur) correspond à l'axe de la piste en service, par un décollage vertical.
Enfin, si le point d'arrêt n'est pas trop éloigné, le décollage peut se faire de celle-ci, évitez cependant de faire translater l'appareil jusqu'au point d'arrêt si celui-ci est éloigné.

toutes les transactions de font malgré tout en suivant les TWY ou les RWY.

Le pilote prends contacte avec la tour pour la mise en route et l'embrayage,à noter que sur tous les hélicoptère modernes, en tout cas sur FS9 et FSX. l'embrayage est simulé avec la mise en route du moteur.
L'autorisation de mise en route devient donc obligatoire auprès du GND qui s'assure que la zone reste dégagé.


Le pilote allume ses feux de positions et flash avant d'engager la mise en route.

Nous allons maintenant simulé un dialogue avec la tour et un hélicoptère.



Mise à jour le Mercredi, 05 Mai 2010 15:21

 

Espace Privé



Faire un don

Merci pour votre don.

Amount: